Recherche dans le site

Adhérer

Adhérer

USAC

Logo usac

enteteCGC

 

Vous recherchez les communications de Défense-CGC liées à votre statut ou à un thème spécifique ?

Utilisez le module de recherche par mots clés (SA, ATMD, IEF, ICT, budget, restructuration ... etc) :

 

recherche

 

Flash ICT : ordre de traitement des AP et des revalorisations automatiques
 

La campagne de signature des avenants d’augmentation de salaire 2017 est lancée. Certains, bénéficiant d’une revalorisation automatique suite à un changement de position, se sont étonnés de l’ordre d’application des augmentations, qui semble contraire à ce que Défense CGC avait annoncé dans sa communication du 1er février 2017, « Défense CGC – précisions sur les multiples augmentations salariales de 2017 » (on notera, avec tristesse, l’optimisme qui nous animait en début d’année suite aux annonces mirobolantes de la DRH… Il convient donc de garder son sang-froid face à l’annonce de l’augmentation « historique » du budget du ministère).

La présentation des diverses sources d’augmentations du salaire des ICT en 2017 (cf. pièce jointe) n’était pas assez détaillée dans le cas des revalorisations automatiques (augmentation du salaire pour l’amener au niveau du minima garanti pour la position).

L’ordre appliqué par la DGA est en effet différent selon la cause de revalorisation :

- Suite à la révision des minima garantis : dans ce cas, l’ordre d’application est revalorisation, puis AP. Cet ordre permet d’éloigner la rémunération de l’ICT du minimum, en espérant que cela suffira à éviter de devoir faire une nouvelle revalorisation à la prochaine montée des minima.

- Suite à un changement de position : dans ce cas, l’ordre est AP, puis revalorisation. Cet ordre permet de minimiser la consommation de l’enveloppe budgétaire consacrée aux revalorisations suite à un changement de position, et permet ainsi de financer plus de changements de position « payants ». Dans de nombreux cas, sans l’utilisation de l’AP le changement de position aurait coûté trop cher et c’est un autre ICT qui aurait été choisi

Bien évidemment, cette règle de gestion est motivée encore une fois par l’insuffisance des budgets. Elle oblige la DGA à faire de l’équilibrisme. Le niveau de rémunération devient la contrainte forte pour les changements de position. La baisse drastique des changements de position 2017, que Défense CGC a refusé en quittant la CPS « de mai 2017», en est l’illustration.

Défense CGC milite depuis de nombreuses années pour que la DGA réclame et obtienne des budgets cohérents des principes de gestion des ICT. Défense CGC attend avec une certaine inquiétude l’enveloppe budgétaire ICT pour 2018. Défense CGC reviendra vers vous dès disposition de plus d’informations, et espère pouvoir compter sur votre soutien.

 

 

 

Télécharger le PDF:

pdf telecharger

 

 

 

 
0
0
0
s2sdefault

Ephéméride

Samedi - Sem. 3 2 0 Jan. Sébastien BPremier croissant

Agenda Défense CGC

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
26
27
28
29
30
31

Nouvelles communications ...

CR de la réunion bilatérale avec le directeur du SCA

Lire la suite

Nouvelles attaques contre les agents de la fonction publique

Lire la suite

Nouvel Arrêté liste de postes IEF HC du 2ème vivier

Lire la suite

Retour d’expérience CIA 2017

Lire la suite

CCPMD du 5 octobre

Lire la suite

Un peu d'humour ...